Infographie « Intermittent du spectacle »

Temps de lecture : 2 minutes

Bonjour à tous,

Je vous propose un article plutôt court ici, qui résume en une infographie les différentes informations à connaître pour devenir intermittent du spectacle. N’hésitez pas à partager l’image sur vos réseaux ou à vos proches, si ça peut aider du monde !

Si vous souhaitez un article plus complet et détaillé, rendez vous sur « Comment devenir intermittent du spectacle ?« 

Intermittent du spectacle – Infographie

Qu’est-ce que c’est ?

L’intermittence du spectacle est un régime spécifique de l’assurance chômage, et non pas un statut !

Lorsqu’on devient intermittent du spectacle, on ouvre des droits pour une période de 1 an, pendant laquelle Pôle Emploi verse des indemnités chaque mois.

Les cachets

Le cachet représente le contrat de travail du musicien, qui est donc salarié. Il s’agit en réalité d’un CDD de 1 jour entre l’artiste et l’organisateur. Pour déclarer un cachet, la structure doit posséder la license d’entrepreneur du spectacle, ou bien passer par le GUSO.

Pour ses calculs, Pôle Emploi convertit chaque cachet en heures : 1 cachet = 12 heures

507 heures

Pour pouvoir prétendre à l’intermittence du spectacle, il faut réaliser à minima 507 heures dans l’année, ce qui équivaut environ à 43 cachets. Il est bien entendu possible d’en faire plus, pour obtenir un meilleur taux journalier.

Date anniversaire

La date du dernier cachet effectué lors de l’ouverture de droits devient la date anniversaire. Chaque année à cette date, Pôle Emploi vérifiera que vous remplissez à nouveau les conditions pour prolonger votre intermittence du spectacle.

Minimas légaux

Afin de protéger les artistes, des minimas légaux ont été mis en place. Le montant minimum du cachet dépend de plusieurs conditions (type de représentations, capacité de la salle, …), mais on peut retenir un minimum absolu de 180 € coût global / cachet.

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires