Quels sont les différents types d’accordéon ?

Quels sont les différents types d’accordéon ?

Dans un article récent, j’expliquais le fonctionnement d’un accordéon ; dans ce dernier, je me basais sur un accordéon du même type que le mien, à savoir un accordéon chromatique à basses standards. Il existe en réalité différents types d’accordéon, qui fonctionnent de manière plus ou moins différentes. Nous allons passer ici en revue les différents types d’accordéon, et un aperçu de leur fonctionnement.

L’accordéon chromatique

Un accordéon chromatique permet de jouer les 12 notes de la gamme chromatique, sur plusieurs octaves (un peu à la manière d’un piano). Chaque bouton de la main droite est alors associé à une note, et le son est le même en tirant et en poussant le soufflet.

On distingue différents types d’accordéon chromatique par des différences au niveau de la main gauche ; on parle de basses standards, ou de basses chromatiques.

Les basses standards

L’accordéon chromatique à basses standards possède à la main gauche une (ou plusieurs) rangées de basses, ainsi que des rangées d’accords déjà construits. On y retrouve les accords majeurs, les accords mineurs, les accords de septièmes dominante ainsi que les accords diminués sur certains modèles.

On parle généralement de 3+3 ou 2+4 ; dans un 3+3, on aura 3 rangées de basses et 3 rangées d’accords (majeur, mineur, septième). Dans un 2+4, on ne retrouvera que 2 rangées de basses mais en revanche les accords diminués seront ajoutés.

L’accordéon chromatique à basses standards est le système le plus répandu aujourd’hui en France.

Les basses chromatiques

Sur un accordéon à basses chromatiques, le clavier de la main gauche devient mélodique tout comme celui de la main droite. On peut alors à la main gauche jouer également l’ensemble des notes de la gamme chromatique, sur plusieurs octaves. Ce système est très utilisé dans le répertoire classique, où les pièces sont adaptées des partitions pour piano.

À noter également que certains modèles possèdent les deux systèmes de basse ; on parle alors d’un déclencheur ou convertisseur de basses chromatiques. L’accordéoniste peut à tout moment choisir d’alter entre le système à basses standards et celui à basses chromatiques.

L’accordéon diatonique

Plus petit que l’accordéon chromatique, le diatonique a un fonctionnement vraiment différent. Tout d’abord, un accordéon diatonique est comme son nom l’indique limité à une gamme diatonique. De la même manière qu’un harmonica, on ne pourra jouer que sur une tonalité donnée. Ils sont également bi-sonores, c’est à dire que le son produit est différent en tirant et en poussant. Pour un même bouton appuyé, l’accordéoniste obtient donc 2 sons : l’un en tirant, l’autre en poussant.

Aujourd’hui, beaucoup d’accordéons diatoniques possèdent une 3e rangée permettant de jouer les altérations, et donc d’obtenir l’ensemble des notes de la gamme chromatique. En revanche, le fonctionnement tiré / poussé reste identique, produisant des sons différents selon l’orientation du soufflet.

Et l’accordéon à touches piano ?

L’accordéon à touches piano est un accordéon chromatique classique ; sa seule différence est de posséder les mêmes touches qu’un piano à la main droite, plutôt que les boutons habituellement vus en France. Ce type d’accordéon s’est plutôt développé aux Etats-Unis, alors qu’en France et en Europe c’est l’accordéon à touche boutons qui règne !

Laisser un commentaire

Pour tout renseignement :
Jérémy DUTHEIL - Accordéoniste à Paris
dutheil.jeremy@gmail.com - 06.85.38.22.16


Mentions légales - Groupe de jazz manouche pour votre mariage - Accordéoniste pour votre soirée - Toutes les animations musicales
-
Jérémy fait confiance à Monsieur Accordéon pour l'entretien de ses accordéons.