Comment trouver un manager en tant qu’artiste

Temps de lecture : 5 minutes

En tant qu’artiste en voie de professionnalisation, vous entendez probablement souvent parler de l’importance d’un manager. Il/Elle est cette personne qui va prendre en main votre carrière, et l’amener vers des niveaux que vous n’auriez pu atteindre seul. C’est en effet le rôle le plus crucial de votre entourage professionnel, même s’il reste rare et difficile à trouver pour des artistes en développement.

Dans cet article, nous allons voir quelles sont exactement les fonctions remplies par le manager, et comment en trouver un pour votre projet artistique.

Le manager d’artistes, c’est quoi exactement ?

Dans le milieu artistique, musical en particulier, le manager est en quelque sorte « l’homme à tout faire ». Contrairement aux autres corps de métier qui sont très spécialisés (tourneur, label, …), le manager intervient sur l’intégralité du projet artistique et de son développement. C’est lui qui établit les stratégies à long terme, tant au niveau artistique que diffusion ou partenariats.

Le manager est également le chef d’orchestre des différents membres de votre entourage musical. Lorsque votre carrière musicale commence à décoller, vous serez rejoints par différents partenaires, les plus connus étant le tourneur et le label. Ces collaborateurs n’ont pas forcément l’habitude de travailler ensemble, et peuvent surtout avoir des buts et objectifs différents. Le rôle du manager est de coordonner leurs actions, afin que tout se passe au mieux et surtout respecte vos choix.

Vous l’aurez compris, un manager est essentiel au bon développement de votre carrière, c’est même le rôle le plus important.

Le manager a t’il vraiment un intérêt ?

Maintenant que vous allez lu ce premier paragraphe, vous vous dîtes peut-être que ce sont des tâches que vous pourriez gérer vous même. En effet, qui de mieux placé pour représenter votre projet et expliquer à chacun vos objectifs et stratégies ?

Détrompez vous ! D’une part, tout le temps passé sur ces questions (gérer les partenaires, contacter les services de presse pour des articles, gérer votre image, …), c’est du temps perdu pour le coeur de votre métier d’artiste : travailler l’esthétique musicale de votre projet. Ça paraît sûrement abstrait et lointain suivant votre développement actuel, mais un musicien ne devrait avoir à gérer que sa musique, rien d’autre !

D’autre part, vous avez tout intérêt à trouver un manager expérimenté. En effet, celui-ci saura alors vous conseiller au mieux, et agir pour vos intérêts mais d’une manière que vous n’auriez peut-être pas envisager seul. Vous ne pouvez pas connaître vous même toutes les facettes de l’industrie musicale, ni forcément faire des choix avisés pour votre carrière. Vous aurez besoin de ce regard extérieur sur votre travail et votre vision à long terme, qui vous apportera les meilleurs conseils possibles.

Enfin, vous ne savez pas forcément communiquer correctement avec les différents acteurs professionnels qui vous entourent. Un tourneur n’a pas les mêmes intérêts qu’un label, et il est nécessaire de comprendre précisément ces différentes structures pour interagir avec elles. Le manager va « tirer les ficelles », de sorte que chaque entité s’y retrouve tout en agissant pour vos propres intérêts en tant qu’artiste.

Comment trouver un manager en tant qu’artiste ?

C’est LA question que tout le monde se pose, et probablement celle qui vous a amené vers cet article ! Malheureusement, il n’y a pas de réponse type, et c’est aujourd’hui plutôt compliqué de trouver un bon manager. En effet, la plupart sont déjà bien occupés, et n’ont pas forcément le temps d’ajouter des artistes en développement au sein de leur line-up.

Tout d’abord, il faut réfléchir à la bonne personne pour vous représenter ; si vous évoluez dans le milieu rock progressif, inutile de contacter un manager qui s’occupe d’artistes de rap par exemple. Même si un manager s’occupe de beaucoup de choses, il se spécialise forcément un minimum, et possédera les contacts et compétences en fonction. Vous devez donc commencer par définir précisément votre projet, et vos attentes par rapport à votre futur manager.

L’idéal ensuite est de développer votre réseau professionnel ; on ne le dira jamais assez, mais le secteur musical fonctionne majoritairement par le biais des contacts. On parle parfois de la règle des 3 : une personne qui ne vous connaît pas s’intéressera à vous lorsque 3 personnes différentes lui auront parlé de vous. Ça implique de faire parler de vous le plus possible, dans différents milieux et différents contextes. Soyez présents aux différents salons professionnels (MAMA, JIMI, …), rencontrez vos interlocuteurs et expliquez leur votre vision des choses, sans toutefois être dans la demande. Vous devez créer de l’intérêt, et faire venir les gens à vous. Inutile de demander à untel de parler de votre projet, laissez les en parler d’eux mêmes car celui-ci leur plaît. Ce sera d’autant plus efficace !

Vous pouvez également déposer des annonces sur des sites d’emplois / annonces musicales, même si honnêtement ça a peu de chance d’aboutir. Une autre possibilité est de contacter les écoles de formation (l’ATLA, par exemple), qui dispensent des cursus de manager. Vous pourrez alors peut-être proposer un accompagnement dans le cadre des projets étudiants, et développer une relation avec un futur manager. Bien sûr, celui-ci sera débutant, mais vous pouvez être sûr qu’il y mettra tout son cœur !

Choisir un manager dans son entourage

Vous pouvez également choisir un manager dans votre entourage (un ami, un membre de la famille, …), même si c’est quelque chose qui reste assez compliqué. On voit souvent ça avec des groupes qui se forment à partir d’une bande de copains, et ça peut en effet fonctionner. Il faut cependant bien considérer les problématiques que cela peut engendrer en amont, pour ne pas être pris par surprise et risquer de voir le projet imploser.

Passer d’une relation amicale à une relation professionnelle n’est pas une chose aisée, notamment car l’affectif rentre beaucoup en jeu. Vous devez vous assurer d’être prêts à rester complètement objectifs, et que votre futur manager saura en faire de même. Il doit être capable de prendre du recul par rapport au projet, tout en étant beaucoup investi. Attention également, comme le manager gère « un peu tout », il est facile de le blâmer quand quelque chose ne fonctionne pas. Tout comme vous, gardez en tête qu’il peut faire des erreurs, et surtout que certaines choses prennent beaucoup de temps à se développer.

Enfin, si votre carrière décolle, vous aurez peut-être besoin de quelqu’un de plus expérimenté pour passer à l’étape suivante. Qu’advient-il alors de votre copain qui vous a managé jusque là, mais qui n’a malheureusement ni les connaissances ni le carnet d’adresses pour continuer ? Comment gérer une rupture professionnelle tout en conservant l’amitié ?

Quel budget pour un manager ?

Ici, pas question de faire n’importe quoi ou comme on a envie ! En France, la rémunération d’un manager dans le domaine musicale est réglementée par la loi, et représente 15 % de l’ensemble des revenus de l’artiste. Cela inclut les cachets touchés lors des concerts, les ventes d’album, les royalties, etc… Il faut donc bien sûr avoir le roulement nécessaire pour se permettre de « perdre » ces sommes. Il faut aussi gagner un minimum afin d’intéresser un bon manager, qui ne touchera que 15% de vos revenus.

Ne pas confondre manager et tourneur

Beaucoup de groupes débutants font cette erreur : ils cherchent un manager, à qui ils demandent de leur trouver des dates de concerts. Ce n’est PAS son rôle ! Imprimez le au dessus de votre écran ou dans votre salle de répétition si il le faut, mais retenez le. Trouver des dates, c’est le rôle du tourneur (booker) ; le manager, lui, aura plutôt à charger de trouver le tourneur adéquat pour votre groupe de musique, et de communiquer ensuite avec lui. Mais en aucun cas le manager est censé rechercher votre dates par lui même ! 😉

5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires