5 licks de Django à l’accordéon

Temps de lecture : 4 minutes

Lorsqu’on est accordéoniste jazz manouche, et qu’on veut jouer du Django Reinhardt à l’accordéon, il n’est pas toujours évident de trouver des ressources. En effet, la plupart des cours ou articles présents sur le web sont dédiés à la guitare, instrument roi du style ! Mais même si c’est moins fréquent, on peut très bien jouer du jazz manouche à l’accordéon et sonner dans le style, en s’inspirant du jeu des grands guitaristes. Il est alors impossible de ne pas commencer par la référence du style, à savoir Django Reinhardt !

Je vous propose ici de découvrir 5 licks incontournables, très classiques du genre, qui vous permettront d’enrichir rapidement vos improvisations jazz manouche.

Lick #1 : le II7 V7 I classique !

On démarre avec un classique du genre, qui s’utilise sur un II V I ; attention ici l’accord I est 7e de dominante, et non pas mineur. C’est un mécanisme qu’on retrouve très fréquemment dans le jazz manouche, style qui adore les accords 7. Ici Django joue simplement les arpèges enrichis : 3-5-7b-9 pour le premier accord (C7), 7b-1-3-5-6 pour le second accord (F7) et tout simplement 1-5-3-1 pour le dernier accord (Bb).

Ce qui fait toute l’originalité du licks, c’est ce schéma rythmique répétitif avec de petites syncopes ; vous retrouverez ce plan dans énormément de morceaux chez Django, toujours avec des variations rythmiques différentes. C’est ce qui fait l’essence même du jeu du célèbre guitariste : on utilise régulièrement les mêmes motifs harmoniques, mais le rythme varie très légèrement, afin de rompre la monotonie. Il n’est pas rare que Django répète le même plan au sein d’un même chorus !

Vous pouvez entendre ce plan sur le premier Chorus de Charleston, avec une légère variation rythmique justement (0:46 sur la vidéo) :

Charleston - Django Reinhardt

Lick #2 : I V7 I avec tension

De nouveau un lick très fréquent chez Django, qui accepte de multiples variations ! Ici on joue sur la tension du Ab, qui représente la 9e bémol de notre G7, simulant un Fm. On trouve d’ailleurs nombre d’enregistrements où le Fm est joué par la section rythmique, donnant cette couleur si particulière. Comme pour le lick précédent, n’hésitez pas à varier les intentions rythmiques pour faire vivre le plan.

Vous pouvez le retrouver sur la version de « Coucou », une première fois à 1:09 et une seconde fois à 1:46 :

Django Reinhardt e Josette Dayde - Coucou

Lick #3 : l’entrée du chorus de Minor Swing !

Ce plan résume à lui tout seul le jeu de Django Reinhardt ! Déjà parce que la résolution se fait sur la 6te du Dm, très cliché du style jazz manouche, mais aussi parce qu’on l’entend répéter plusieurs fois dans le chorus sous différentes variations. C’est un très bon exercice que d’appliquer le même concept à vos improvisations, en ré-utilisant régulièrement un même plan légèrement modifié au sein de votre chorus.

On a un très bel exemple d’enclosure sur la première mesure, où Django vient entourer sa note cible (le A, 4e note) par le haut et par le bas, puis continue jusqu’à dérouler l’arpège basique de Dm6.

Vous pouvez l’entendre à 0:21 sur la vidéo :

Django Reinhardt - Minor Swing - HD *1080p

Lick #4 : arpège diminué sur accord 7 !

C’est la base pour jouer sur des accords 7 en jazz manouche, il faut maîtriser les arpèges diminués ! Django les utilise énormément, faisant ainsi ressortir très facilement la 9e bémol des accords en question. Sur notre exemple en D7, on pense F# diminué ce qui nous donne les notes suivantes et leur relation par rapport au D7 : F# (3) – A (5) – C (7) – Eb (9b). C’est un concept que vous retrouverez partout dans le jazz manouche, n’hésitez pas à en abuser !

Vous pouvez retrouver ce lick sur Charleston, à 0:51 sur la vidéo :

Charleston - Django Reinhardt

Lick #5 : passage majeur – mineur

Un mécanisme qu’on retrouve dans les grilles de nombreux standards jazz manouche : le passage de majeur à mineur ! Ici Django navigue aisément grâce à un arpège en direction de la 6te, qui fonctionne très bien sur les 2 accords. À travailler en variant le rythme, plein de possibilités sont disponibles 😉

À retrouver à 0:30 dans la vidéo :

I'll See You in My Dreams
5 1 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires